Equi-Handi

La pratique de l'équitation est ouverte, en loisir comme en compétition, aux cavaliers handicapés. Grâce aux yeux et aux jambes de son cheval, le cavalier handicapé peut se donner de vrais objectifs sportifs, parfois même dans des compétitions avec les cavaliers valides. La compétition équestre handisport est gérée par la Fédération Française Handisport avec le soutien de la Fédération Française d’Équitation.

L’équitation handisport est au programme des Jeux Paralympiques où elle est gérée par la Fédération Équestre Internationale. L’équitation est le seul sport paralympique auquel hommes et femmes participent selon les mêmes conditions et où le cavalier ou la cavalière ainsi que le cheval sont déclarés médaillés paralympiques.

L’équitation dite paraéquestre est pour la première fois inscrite au programme des Jeux Mondiaux en 2010. (source : ffe.com)

Equi-Handi, le cheval solidaire : (vidéo FFE)

http://www.dailymotion.com/video/x15rvrb_equi-handi_sport

 


Bilan de la Formation attelage adapté du 19 et 20 mai 2014

Encadrée par Jean-Marc BAYARD, éducateur technique spécialisé, formateur en attelage à « Cheval FAR » et supervisée par Emmanuelle Olier Malandain, DESJEPS mention équitation.

Organisée par l’association Equidif36 et financée par le CRE Centre Val de Loire.

Le pôle du cheval et de l’âne, à Lignières dans le Cher a accueilli cette formation sur le thème :

Comment accompagner des personnes en situation de handicap dans le cadre d’une activité attelage ? Du travail à pied au travail attelé.

Le public visé était : les usagers des établissements sociaux et médico-sociaux, leurs accompagnants et les enseignants d’équitation.

La première journée de formation a débuté par le travail à pied.

L’accompagnement des personnes en situation de handicap s’est organisé autour de différents ateliers pour travailler la place du corps et de la voix:

Atelier 1 - la conduite du cheval en longe et en licol

Atelier 2 - le travail à la longe sur le cercle

Atelier 3 - le travail aux longues rênes

Après la pause déjeunée, Jean-Marc BAYARD nous a proposé un travail attelé en doubles guides sur un parcours de maniabilité :

Cet atelier nous a amené à éprouver le rôle et la place du meneur valide dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap, pour le travail en doubles guides.

Lors de la deuxième journée de formation, nous avons abordé les différentes approches de l’accompagnement de « l’activité attelage adapté », mettant ainsi en évidence la nécessité d’adaptation du meneur valide face au handicap de la personne, de sa personnalité et de sa sensibilité.

Cette formation a été suivie par 17 participants, provenant de cinq établissements médico-sociaux et de deux structures équestres :

Les Ecuries de la Lioterie à Mouhers, la Ferme de Laleuf à Velles : 2 enseignants d’équitation.

Le CSPCP d’Issoudun: 4 résidents 2 travailleurs sociaux

L’ESAT Atelier des Fadeaux de Châteauroux: 2 travailleurs d’ESAT, 1travailleur social

La MAS « Les Courtillets » de Montipouret: 1 résident, 1 travailleur social

L’IME Les Martinets de Châteauroux: 1 résident, 1 travailleur social

Le Foyer de vie Puy d’Auzon à Cluis : 2 résidents

Ces deux journées ont été l’occasion d’échanger sur nos pratiques professionnelles autour de nombreuses mises en situation.

              

 


 

Article Equi-Handi, dans l'écho républicain :